Tourisme et traduction

En France, le secteur du tourisme se situe au 3ème rang mondial derrière l’Espagne et les Etats-Unis. La crise sanitaire a fait de nombreux dégâts dans ce secteur mais il ne peut que mieux repartir en ce deuxième trimestre de 2021. La saison estivale commence et les terrasses rouvrent. Les touristes étrangers vont à nouveau affluer sur le sol français.

Le tourisme est un des plus gros revenus de la France cependant elle n’est pas la première en langues étrangères. Les Français ne sont pas connus pour être les plus doués en apprentissage des langues. Il est donc nécessaire que les acteurs du tourisme fassent appel à des traducteurs professionnels. Pour un vacancier étranger il est toujours plus simple de lire un site internet ou des brochures dans sa langue maternelle. Voilà pourquoi seul un traducteur professionnel trouvera les bons mots et aura un style parfait pour traduire vos documents. Un texte touristique peut avoir un style humoristique ou des expressions locales qu’un traducteur automatique serait incapable de traduire. N’oubliez pas qu’un texte bien écrit sera lu jusqu’au bout et le message sera tout de suite compris.

Tourisme et hébergement

Hôtels, gîtes, locations saisonnières ou même campings, l’ensemble de ces modes d’hébergement attirent les vacanciers étrangers. Il est donc impératif d’avoir un site internet bilingue ou multilingue. Tous les descriptifs de vos équipements devront être clairs et bien traduits.

En cherchant une location de maison, j’ai souri en lisant que la maison était équipée d’une piscine en forme de rein !? J’ai compris que la traduction avait été faite par un logiciel de traduction automatique. En anglais on dit « kidney-shaped pool ». Cependant, en français il est plus courant de dire une piscine en forme de haricot qu’en forme de rein. Avez-vous vraiment envie de vous baigner dans une piscine en forme de rein ?

 

Tourisme et restauration

Vous êtes restaurateur ? Donnez envie à vos clients étrangers de déguster vos plats. Faites traduire vos menus ! La traduction d’un menu est délicate. Le restaurant devra donner un maximum d’informations sur l’élaboration de chaque plat pour que le traducteur les explique au mieux afin d’ éviter une traduction mot-à-mot désastreuse. La réputation de votre établissement est en jeu. On ne compte plus le nombre de ratés en traduction de menus. Si je demande à Google de me traduire un « steak à cheval », il me donnera cette traduction en anglais « steak on horseback ». Google ne connait apparemment pas ses classiques en gastronomie française et ne sait pas qu’un steak à cheval est un steak haché avec un œuf frit posé dessus.

Vous aurez compris que la traduction dans le secteur du tourisme est essentielle. Le mot-à-mot est impensable et la traduction ne peut être faite que par un traducteur professionnel qui saura transmettre un style, des expressions dans sa langue maternelle.